Cameroun: Lettre Ouverte à Amadou Vamoulké, Directeur général de la Crtv

Monsieur le Directeur Général,J’aimerais par la présente vous-même adresser mes salutations sincères et vous renouveler mon Soutien de cœur, bien que  très lointain, dans la large entreprise que vous avez engagé pour la modernisation la Cameroon Radio Télévision(CRTV).Monsieur le Directeur général, nous ne vivons plus au Cameroun, mais nous restons attachés à nôtre terre et surtout à nos valeurs ; donc nous ne saurons rester sans suivre de très près toutes les évolutions sociopolitiques et les bouleversements institutionnels qui animent le paysage Camerounais.

Monsieur le DG,

La diaspora tout entière a saluée l’éviction de Gervais Mendo Ze au Poste de directeur, non seulement pour ses nombreuses fautes de gestion relevées par le contrôle supérieur de l’Etat, mais surtout pour la confiscation de cet organe de média étatique qui se confondait à sa très pieuse personne, pourtant financée par le contribuable Camerounais.

Au temps de Mendo ze, vôtre entreprise se confondait à une vaste église à la solde du RDPC. Nous sommes surpris qu’après le départ de vôtre prédécesseur, les très mauvaises habitudes de la CRTV résistent à l’usure du temps. Les journaux de 18H, 19H30 ,20H30 et j’en passe (…) se confondent à de vastes Campagnes électorales à l’avantage du RDPC. En quoi cela intéresse les camerounais de savoir qu’untel ou untel a offert des lits dans son Village ? Ou que La fondation Chantal Biya aurait offert des casques au Ben-Skinneurs? Je crois que ces informations trop récurrentes feraient page, au mieux dans les Tabloïds de la place, pas à la télévision. Nous constatons depuis un certains temps qu’il ne se passe un jour sans que vous parlez d’un rallye politique du RDPC aux Camerounais.

La vie des Camerounais ne se résume pas à la vie d’un parti, fût-il présidentiel. Dans vos Budgets, on a l’impression qu’une grosse partie est allouée aux actions qui visent  à mettre le Parti au pouvoir sur la sélecte, alors que vous vous plaignez perpétuellement du manque de moyens.
 
Pour nous, le fait de mobiliser vos troupes payées par le contribuable Camerounais aux seules activités du Rdpc est délit, voire une faute de gestion grave. Au Cameroun, il existe des multitudes de Partis politiques qu’il faut autant considérer. Vous nous parlerez sûrement de la répartition du temps de la présence à l’antenne en fonction des poids politiques. Si tel était le cas, ne dirons sans craindre que tout ceci n’est sont que des manœuvres dilatoires, à caractère mesquin visant à monopoliser le principal médium Camerounais au détriment des concurrents du RDPC. Où est l’impartialité dans tout ca ? Où est la démocratie dont on se vante sans honte d’avoir apporté au Cameroun ?

Nous avons l’œil sur tout et observons tout. Hier a été une très sale journée pour moi après que j’eu suivi l’émission de Sport mensuel Espace olympique présentée par Jonas Emanuel Kana et Fon Echekiyé qui multipliaient les impolitesses et les fautes graves sur un plateau désuet aux milles couleurs. Je ne me suis pas fait prié pour écouter Jonas Kana dire à Frédéric Tripp Boxeur français venu défier nôtre Compatriote Issa Hamza, d’une manière impolie, de passer le micro à son confrère d’une télévision de la place je le cite : « Passer quand même le micro aux autres », pendant que ce dernier d’une manière inconsciente le gardait.

Où est passée l’hospitalité Africaine ? Jonas Kana aurait dû comprendre que dans le Pays de Fréderic Tripp, sur un plateau de télévision, généralement, autant d’invités sur le plateau autant de micros. Ce même Jonas Kana passait son temps à parler de « l’albitre » qui aurait fait la combine, comme au vieux bon temps des inter-quartiers. Généralement, sur les plateaux de la CRTV, il règne un désordre indescriptible, je ne songerais même pas à Pierre Lebon Elanga Atemé qui parle un Français bidon à fort accent Maternel, au camerounais n’y a pas que des Camerounais, il y a des étrangers qu’il faut considérer, donc le langage de nos  journalistes doit être soigné et approprié. Parfois c’est l’image qui disparait, parfois c’est un reportage sans Son qu’on sert au contribuable.

A qui servent les redevances de mes compatriotes ? À regarder la CRTV, on a l’impression qu’il n’existe que des journalistes et techniciens Cancres au pays de Jean Vincent Tienehom, de Jean Claude Ottou, de Dieudonné Tiné Pigui et j’en passe....

Toutes les émissions tournent autour de la Personne du chef de l’état. Tous les délinquants à cols blancs sont conviés à vôtre télévision, surtout quand il s’agit de venir flagorner pour le compte de Monsieur Biya, l’homme qui transforme tous ceux qui l’approchent en « OR ». Hier dans l’actualité Hebdo, j’ai vu un étrange Militant du RDPC se livrer à un étrange jeu de question-réponses face à Alain Belibi qui apparemment, s’amusait à l’Antenne au lieu de travailler vraiment. Sur délice, récemment encore, c’est Adrien Tafen alias Foly Dirane qui, pour confondre L’artiste Petit sur une chanson à caractère homosexuel qu’il aurait mis sur le marché, a tenu un langage grossier devant un parterre de jeune invités. Il avait parlé, si nos souvenirs sont bons, de «des gens qui veulent Casser le derrière aux enfants des autres ».Nous ne doutons pas de la bonne intention de ce dernier, mais son langage était inapproprié et détestable.

Toujours à la CRTV, à L’émission scène de Presse, hier, une émission au dessus de la Moyenne faut le reconnaître, quand elle n’est pas clochardisée par les militants du RDPC, nous avons assisté à une mise en scène où Christophe Mien Zok au lieu de répondre aux questions racontait des incongruités aux Camerounais. N’eut été L’intervention d’Alain Blaise Batongué et d’une Universitaire représentante d’une société Civile dont j’ai oublié le Nom, le débat aurait frisé le ridicule.

Il est tout de même curieux de constater qu’alors que le journal est diffusé, qu’on entende des voix chuchoter sur le même Canal de diffusion. Où va l’argent des Camerounais ? À quoi sert la nouvelle grille de programme de la CRTV ? Est-il nécessaire de diffuser 24/24 alors que la boite manque cruellement de Techniciens compétents de matériels appropriés.La diaspora regorge d’ingénieurs compétents, pourquoi par faire appel à ces derniers ?

Monsieur le DG,

Je ne doute pas de vos intentions bloquées selon la presse privée par l’ex PCA biyiti Essam. Nous savons que vous avez les mains liées, comme tous les Camerounais ayant un avis différent que celui imposé par certains « vrais apprentis sorciers » à la solde du régime. Garga Haman Adji continue de vivre, lui qui avait claqué la porte au nez, à ceux-là qui continuent de narguer les Camerounais qui ne sont d’ailleurs pas dupes.

Je vous exhorte donc Monsieur le DG à mettre au Placard ces journaleux mesquins qui jouent avec l’honneur et la dignité de tout un peuple. Soyez courageux, nous savons que vous en avez envie. Puisque vous avez la clef des médias, pourquoi ne pas faire savoir aux Camerounais ce que vous pensez réellement ?

Monsieur le DG, la nation récompensera ses vrais fils et humiliera ses fils prébendiers et  mécréants de nos valeurs  démocratiques.

La CRTV a besoin d’un nouveau souffle, à l’image des chaînes privées qui, malgré les moyens limités font un véritable carton. Au fait, j’allais vous poser une dernière question : La CRTV est elle une entreprise qui a vocation à faire du Profit ? Si oui dites-nous quel bénéfice vous avez engrangé l’année dernière. Vous savez… on ne sait Jamais.

Très patriotiquement

Source:Camer.be © Correspondance : Alain Nanzé, Frankfurt, Germany

15 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Commentaires (8)

1. max 12/09/2009

bonjour, je venais de lire la lettre ouverte! je pense comme vous qu'il est temps de changer les choses.Nous la jeunesse de la diaspora voulons corriger ces défauts mais il est de votre devoir de nous encourager en nous montrant le chemin a suivre. merci

2. edmond 17/11/2011

je suis content de savoir ke vous etes nbreux la-bas a vous preocuper du sort du pays de popol mes vous o moins avez le courage de dire la verite`un seul mot continuez

3. joseph sale 13/02/2012

merci d'avoir évoqué ce pbm, on note que la crtv est devenue la propriété du rdpc que cela cesse

4. baleze 24/03/2012

Il n'ya pas qu'a la CRTV qu'il ya la salete, tout le Camroun a besoin de menage, il ya des hommes capables pour les grands postes de responsabilites, mais le probleme du Cameroun est a part.
Quand meme vous regardez meme les images de crtv, elle laissent a desirer, des journalistes tres peu professionels,
cette lettre ne s'applique pas seulement a la CRTV, mais dans toutes les secteurs d'activites au cameroun, je ne sais pas si je peu travailler ds le systeme comme celui du camer, non, je ne crois pas.

5. baya fils junior cordel 22/05/2012

c'est bien et très rassurant de savoir que le cameroun a en plus de son potentiel naturel,des ressources humaines à la hauteur de nos espérences.mais pour moi,l'idéal n'est pas de souligner les lacunes des uns et des autres,même si pour nous vivant au Cameroun sa fait plaisir de savoir que nous partageons le même divertissement télé;plutôt de proposer,mieux de contribuer de façon physique à lémancipation du Cameroun.toujours est-il,la jeunesse engagée est présente,et n'a besoin que des LEADEURS.prononcez-vous.

6. Didier 25/06/2012

Je partage l'avis de Baya fils junior, nous sommes contents nous qui vivons sur place au Kamer de savoir que nos frères de la diaspora suivent la CRTV et sont au fait des réalités locales, mais nous nous réjouirons davantage de les voir participer concrètement au changement tant espéré, lequel sera bénéfique pour nous tous. La critque oui, mais...

7. Tchokoga Sylvain 13/07/2012

Bonjour
Juste pour encourager les initiatives aussi bien fondé .
UN rajout pour dire que les institutions aux financements publique ne doivent que pourtant servis l’intérêt du pauvre camerounais quelques soit bord ....

8. MOUSSIMA Yvan 21/03/2013

Bonjour
Juste pour encourager les initiatives aussi bien fondé .
UN rajout pour dire que les institutions aux financements publique ne doivent que pourtant servis l’intérêt du pauvre camerounais quelques soit bord ....

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×